Le Film Soup


23 mars 2018 ‐ Actualité du laboratoire

Le « film soup » est un terme anglophone utilisé pour désigner une technique de modification du rendu d’un film en le faisant tremper pendant un certain temps, avant ou après shooting, dans des substances chimiques quelconques.

Un développement manuel OBLIGATOIRE !

Après immersion dans sa « soup », votre film est humide et conserve sur lui des résidus chimiques, même après son séchage complet. Il est donc EXTRÊMEMENT IMPORTANT d’indiquer à l’opérateur le recourt au film soup sur votre pellicule lors de son dépôt au comptoir et d’en demander un développement manuel.

Lors d’un développement standard en machine, les chimies sont recyclées et réutilisées. Lorsque votre film soup est envoyé en développement standard, les résidus du mélange chimique dans lequel il a trempé se mélangent à nos chimies de développement, les polluant et les rendant défectueuses. Vous le savez, la chimie, c’est précis, et le problème, c’est que tous les films passent dans cette chimie qui peut alors altérer les photos de tous nos autres clients !

Il est donc très important de demander un développement manuel pour votre film, d’abord parce qu’il a été fragilisé par le mélange chimique dans lequel il a trempé et nécessite alors un développement plus doux qu’un développement standard en machine afin d’éviter le décollement de son émulsion, également parce que le développement manuel utilise une chimie à usage unique permettant de ne pas abîmer nos chimies dans lesquelles passent de nombreux films. D’autant plus que nos développements manuels sont désormais réalisés dans un délai de 48 à 72h. Pensez aux autres !

Et sinon, le film soup, comment ça marche ?

Producteur d’originalité et de créativité, avec le film soup, tout est possible ! Cependant, malgré le rendu unique qu’il procure à vos photos, le film soup ne garantit jamais de résultat précis et peut mener à de nombreux ratés (nous vous conseillons par exemple de ne jamais utilisé d’Acétone, et d’utiliser la Javel à très petite dose avec un trempage très bref de votre film).

Il vous est possible de trouver sur internet des recettes données, mais libre à vous de créer vos propres recettes secrètes : détergents ménagers, alcools, citron, eau salée ou sucrée et tellement d’autres choses… soyez créatifs !

Les exemples de Charlotte Skurzak

Charlotte nous fait part de quelques unes de ses photos et des produits utilisés pour vous donner une (infime) idée de ce que vous pouvez réaliser !
Instagram : https://www.instagram.com/cskurzak/
Tumblr : http://cskurzak.tumblr.com/

Vanish Oxyaction :

Vanish Oxyaction avec un temps trop long de trempage (le film a perdu de sa gélatine) :

Pulvérisation de javel sur le film :

Vodka, citron et quelques secondes de javel :

Pulvérisation de javel :

Vin rouge :

Absinthe :

Vinaigre :